Dans les actualités

Contact :
Beth Hubrich, M.S., R.D., L.D.
404.252.3663

La FDA soutient la sécurité du choix des glycosides de stéviol



29 juin 2009 – En juin 2009, la Food and Drug Administration (FDA) a déclaré qu'elle n'avait aucune objection aux conclusions des experts quant au statut GRAS d'un extrait de glycosides de stéviol à haute teneur en rébaudioside A pour utilisation comme édulcorant de table. La FDA a annoncé en décembre 2008 qu'elle n'avait aucune objection aux conclusions des experts quant au statut GRAS du rébaudioside A pour son usage comme édulcorant d'usage général dans les aliments et boissons.

« Le suivi national des consommateurs du Calorie Control Council montre que la majorité des Américain veut pouvoir choisir entre davantage d'aliments et de boissons basses calories sans sucre, » a déclaré Lyn O'Brien Nabors, Président du Calorie Control Council. « Le Council salue l'ajout des glycosides de stéviol pour aider à satisfaire la demande des consommateurs. » En 2007, 194 millions d'adultes rapportaient qu'ils consommaient des produits faibles en calories et la majorité des consommateurs désire davantage de choix de snacks, de céréales et de desserts glacés faibles en calories selon le suivi du Council.

Pour qu'un nouvel ingrédient d'aliment ou de boisson soit autorisé à entrer sur le marché américain, il doit soit être approuvé par la FDA, soit avoir le statut GRAS. La qualité et la quantité de preuves scientifiques nécessaires à une substance pour obtenir le statut GRAS sont les mêmes que pour qu'un additif alimentaire soit approuvé par la FDA. Toutefois, pour le statut GRAS, il existe une exigence de connaissances générales et d'acceptation de ces connaissances par des scientifiques qualifiés. La publication par une revue scientifique à comité de lecture est le mécanisme normalement utilisé pour s'assurer que les informations scientifiques nécessaires soient généralement disponibles.

à travers le monde, les glycosides de stéviol sont approuvés à l'utilisation dans de nombreux autres pays, y compris le Mexique, la Chine, la Russie et l'Australie, et la sécurité de ces édulcorants est assurée par le Comité d'experts conjoint FAO/OMS sur les additifs alimentaires.

###

 

Le Calorie Control Council, fondé en 1966, est une association internationale à but non-lucratif représentant l'industrie des aliments et boissons basses calories et pauvres en graisses. Aujourd'hui, il représente 40 fabricants et fournisseurs d'aliments et boissons basses calories, pauvres en graisses et allégés, y compris les fabricants et fournisseurs de plus d'une douzaine de différents édulcorants diététiques, substituts de graisses et autres ingrédients basses calories.

 

 

 

bottom

Le Calorie Control Council, une association à but non-lucratif fondée en 1966, cherche à fournir aux consommateurs un canal objectif de communications scientifiques sur les aliments et boissons pauvres en calories, afin de garantir que les informations de la recherche scientifique soient accessibles à
toutes les parties intéressées.
© Copyright Calorie Control Council.